Johann Borcard meilleur Romand

View post on imgur.com

 

Christian Stucki est le roi de la Fête d’Unspunnen 2017, événement majeur du calendrier national de lutte à la culotte qui se déroule chaque 6 ans et qui est considéré comme la revanche de la Fête fédérale. Voilà trois décennies que le canton de Berne attendait le sacre d’un ses représentants sur l’alpe d’Interlaken. C’est dire si le Seelandais de 32 ans a comblé une lacune. Du haut de son mètre 98, le géant d’Aarberg a battu à l’ultime minute de la dernière passe le surprenant Curdin Orlik, lui aussi Bernois, vainqueur notamment de la récente Fête cantonale valaisanne à Collombey.

View post on imgur.com

L’ARLS, l’Association romande, avait «droit» – selon le quota imposé – à dix lutteurs sur les 120 engagés. Auteur d’un parcours remarquable (3 victoires dont 2 contre des couronnés fédéraux, 2 défaites et une passe nulle), Johann Borcard a été le meilleur Romand. Le sociétaire du club de La Gruyère a terminé à un excellent rang 10c, largement dans le premier tiers du classement. Le Vaudois Steve Duplan (Aigle) a suscité les espoirs les plus fous après avoir remporté trois de ses quatre premières passes. Il a cependant trouvé plus fort que lui lors de ses deux dernières confrontations, terminant à un honorable rang 12d. Juste derrière lui, on retrouve Pascal Piemontesi. Le policier du club de Mont-sur-Rolle a affiché un bilan équilibré – 3 succès contre 3 revers – loin d’être négligeable.

Dans le ventre mou de la hiérarchie, le Singinois Steven Moser (rang 13D), le Lausannois Marc Gottofrey (14b), Stéphane Haenni (Haute-Broye, 15b) et Lario Kramer (Chiètres, 16f) n’ont pas démérité, confronté il est vrai à une concurrence alémanique redoutable. Plus loin, Mickaël Matthey (Mont-sur-Rolle, 20a), Samuel Dind (Le Vignoble, 25f), seul représentant neuchâtelois du Team Romandie, et Michel Dousse (La Singine, 25j) ont profité de cette expérience pour vivre un moment privilégié et pour poursuivre leur progression.